Conclusion

Conclusion.

Tout au long de notre T.P.E sur la problématique "En quoi l'Homme s'inspire-t-il de la Nature pour améliorer l'aérodynamisme des moyens de transports ", nous avons toujours fait le même constat. Malgré toutes les capacités scientifiques et technologiques de l'Homme, l'inspiration et les idées, qui constituent la base de toute inovation, proviennent de l'observation de la Nature. Autrement dit, "l'Homme n'a rien inventé (ou presque...)". Qu'il s'agisse de forme, avec l'exemple du Shinkansen inspiré du martin-pêcheur ou de matière avec une compagnie aérienne qui imite la peau de requin, c'est en copiant des réalisations naturelles que l'Homme progresse, dans le cas qui nous intéresse, en matière d'aérodynamisme.

Mais il faut reconnaître à l'Homme deux très grandes capacités :

- Celle de savoir qui ou quoi copier pour trouver une solution à ses problèmes.

- Celle d'être techniquement capable de reproduire à peu prêt toutes les solutions que la Nature lui propose.